Devoir D'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devoir D'Histoire

Message  Nastasia le Sam 10 Mai - 23:07

Problème pour apprendre ? On croit avoir tout retenu mais devant la copie on s'aperçoit qu'on a tout oublié?
Travailler en rentrant des cours ? Je ne le fais jamais et pourtant ça m'empêche pas d'avoir des résultats corrects, alors pour aider ceux qui sont vraiment perdu, je ne peux pas faire de résumer à leur place (ça ne servirait strictement à rien, c'est à vous de le faire, c'est justement comme ça que l'on apprend) Mais je peux vous donner ma technique de travail, je fais comme ça depuis seulement début Septembre et ça marche plutôt bien Smile

Les perms de sont pas là pour rien, perso j'en profite pour bosser ce qui réduit de 80% le travail à faire chez soi (pas plus de 10 minutes par jour de mon côté :s)
Ensuite pour ce qui est des DS d'histoire Géo plus particulièrement, je m'y prend environs 1 à 2 semaines à l'avance (ce qui évite d'avoir de gros trous devant sa copie) je lis mon cours une fois, ensuite je prend une feuille et je note les grands titres et je prend simplement des notes du cours... Ensuite je les relis une fois par jour on va dire (un peu moins même), je profite des inter-cours où on attend comme des cons etc.
Et voila au bout d'un certain temps ça rentre bien dans la tête, c'est juste de la logique en fait ^^
Quand dans le Cours un pays est cité par exemple, il faut pas hésiter à aller voir sur une carte où il se situe etc, la mémoire visuelle y est pour beaucoup, d'ailleurs merci à Monsieur Denhez de nous montrer tout ces films, qui sans qu'on ne s'en rende compte, peuvent nous apporter beaucoup !!


Bonne chance à tous et n'oubliez pas de ne pas trop apprendre non plus, après on s'emmêle les pinceaux (ouuh l'expression de vieux)
avatar
Nastasia

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2008
Age : 27
Localisation : Allennes les Marais

Voir le profil de l'utilisateur http://taziaa.blogg.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoir D'Histoire

Message  W.Boy le Dim 11 Mai - 17:02

Merci connasse ! enfin, j'veux dire Nastasia :p

_________________
Quand la Justice ne peut plus rien, Jean-Pierre Mocky intervient !
avatar
W.Boy
Admin

Messages : 92
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : afrique noire

Voir le profil de l'utilisateur http://1erel1.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

De rien

Message  Nastasia le Dim 11 Mai - 23:24

morue !!
avatar
Nastasia

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2008
Age : 27
Localisation : Allennes les Marais

Voir le profil de l'utilisateur http://taziaa.blogg.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoir D'Histoire

Message  W.Boy le Sam 17 Mai - 14:21

Pour ceux qui sa intéresse (désolé mais je n'ai rien avant le grand II... J'ai volontairement enlevé certains trucs en ce qui concerne les conséquences de la 1ère GM, car je pense que c'est pas l'essentiel, c'est surtout la 1ère GM qu'il faut connaitre... j'espère !)

La 1ère Guerre Mondiale

II – Une guerre d’un type nouveau

A] La guerre d’usure

- originalité de cette guerre : guerre de position (les soldats creusent des tranchées et mène une vie sordide et dangereuse)
- le fait d’être enterrés réduit la mobilité des hommes, la guerre devient une guerre de matériel (artillerie lourde, gaz asphyxiants testé sur le front des Flandres en 1915 et chars d’assaut, 1916. Dirigeables et avions de combat aussi)
- résultats de tout cet arsenal de guerre : hécatombes monstrueuse, bataille de Verdun (1916, 275000 français tués et 240000 pour les Allemands) ou celle de la Somme (1 million de mort et de blessés)

B] La guerre totale

- la population est aussi mobilisée : les femmes remplaces les hommes à l’arrière comme dans les usines, les services ou les transports.
- Les pacifistes sont persécutés afin de ne pas démoraliser le peuple.
- L’économie de guerre est mise en place avec un étroit contrôle de l’état sur la production d’armes et de ravitaillement du front et de l’arrière : le dirigisme l’emporte sur le libéralisme. Les énormes dépenses engagés pas les belligérants sont trop importantes et ceux-ci doivent donc se tourner vers leurs populations ou d’autres pays pour emprunter (USA)

C] La guerre mondiale

- Chaque camp trouve de nouveaux alliés : les empires centraux (Allemagne, Autriche, Hongrie) reçoivent l’aide de l’empire Ottoman (1914) et de la Bulgarie (1915). L’entente (France-Angleterre) est rejointe pas le Japon (1914), l’Italie (1915), la Roumanie et la Chine (en 1916) et surtout les E-U (en 1917).
- Les troupes coloniales viennent renforcer les armées de métropole.
- Les théâtres d’opérations s’élargissent : les anglais utilisent le nationalisme arabe contre les trucs (cf Lawrence d’Arabie).
- En 1917, l’Allemagne déclare la guerre sous-marine à outrance sur toutes les mers du monde.

III – Des crises de 1917 à la victoire des Alliés

A] 1917, l’année terrible

- Lassitude générale : au front, des mutineries (surtout après l’échec de l’offensive de Nivelle, au chemin des dames, avril 1917), Pétain en vient à bout en renonçant aux offensifs inutiles. A l’arrière, les grèves éclatent (peut-être trop tard ?) et le mouvement pacifiste prend de l’ampleur, il réclame « la paix sans indemnité ni annexion ». Cet essor est freiné par des gouvernements autoritaires à la tête des états belligérants (Hindenburg et Ludendorff en Allemagne, Lloyd George aux R-Us et Clemenceau en France).
- L’entente est affaiblie par la défection de la Russie du à l’abdication du Tsar, due à la révolution de février. Lénine déclenche la révolution d’octobre et installe les Bolcheviks au pouvoir. Le 3 mars 1918, Lénine signe une paix séparée avec L’Allemagne.

B] 1918, Sursaut et effondrement de l’Allemagne

Forts de leurs succès, les Allemands font rapatrier 57 divisions sur le front français. Ludendorff attaque alors en mars 1917 et les Allemands s’approchent de Paris. Mais la contre-offensive des alliés, menés par Foch et renforcée par le contingent Américain fait reculer les Allemands. Secouait par la révolution, l’abdication du Kaiser et la proclamation de la république de Weimar, demande l’armistice. Celui-ci est signé le 11 novembre à Rethondes.

IV] Une paix boiteuse

A] Une Europe exsangue

- France : 1400000 morts (15.8% des mobilisés) et 1100000 de blessés et invalides. 220000 maisons détruites, 2 millions d’hectares cultivés hors d’usage.
- Allemagne : 1700000 morts (14.7% des mobilisés)
- Pays belligérants endettés, inflation des prix (fois 3.5) font du 20ème siècle le siècle du déclin de l’Europe.

B] La paix des vainqueurs

- Janvier 1919 : réunion des représentants de 27 nations (les vaincus et la Russie bolchevique ne sont pas invités.
- Les vainqueurs sont divisés : la France veut avant tout mettre l’Allemagne hors d’état de nuire et faire payer les dégâts occasionnés par la guerre. L’Italie, elle, veut récupérer les terres de Trentin et de la Dalmatie. Les anglo-saxons, eux, veulent ménager l’Allemagne et éviter un impérialisme français.
- Wilson, le président des Etats-Unis veut fonder une nouvelle diplomatie, sur la base de 14 points, qu’il présente à l’Europe en janvier 1918.

C] Une Europe remodelée

- Le sort de l’All est scellé par le traité de Versailles, le 28 juin 1919 : elle doit céder des territoires (Alsace-Lorraine, Malmédy, etc.), rive gauche du Rhin délimitarisée, sanctions militaires et surtout accepter l’expression de sa responsabilité dans le déclenchement de le guerre (ce qui justifie le paiement des réparations).

D] Une paix précaire

- La société des nations voulue par Wilson s’installe à Genève en 1920.
- Elle repose plus sur des principes généreux que sur une force concrète, ce qui la rendra vite inefficace.
- L’esprit de genéve ne souffle pas franchement sur les vaincus et l’Allemagne est scandalisée par le dictat du traité de Versailles et par le principe de paiement. Elle revendique aussi le couloir de Dantzig.
- Les turcs de Moustafa Kemal, remettent la main sur les détroits et expulsent les Grecs de la région Smyrne : la conférence de Lausanne en Suisse, en 1923 prend acte du fait accompli, mais ne fait bien sûr rien du tout.
- Les américains finissent par se détourner des affaires européennes : en Mars 1920, le sénat refuse de ratifier les traités de paix et le pacte fondateur de la SDN.

Conséquences de la 1ère guerre mondiale : Nazisme et Stalinisme : les deux grands totalitarismes du XXème siècle.

Le XIXème siècle avait été marqué, en Europe, par des idées de liberté et de démocratie. Cette évolution positive sera brisé par la 1ère GM. C’est alors qu’un esprit révolutionnaire va installer un totalitarisme durable en Russie alors que l’incertitude et les désillusion nées du conflit vont permettre en Allemagne à une idéologie autoritaire et raciste de s’emparer du pouvoir et de mener le monde à un nouveau conflit.

I – L’Allemagne nazie

Celle-ci a été possible à cause d’un contexte bien particulier : un racisme très fort envers les juifs, que beaucoup voient comme des parasites profitant de leur argent, la pauvreté due au dédommagement de la 1ère GM, un sentiment amère de défaite et de responsabilité forcée, ne feront que renforcer ce sentiment. A ça ajouté un leader charismatique qui donne de l’importance à une partie du peuple désoeuvrée.

Qu’est-ce que le nazisme ?

Tout par chez hitler, de la conviction que l’histoire du monde est animée par une lutte des races. La race supérieur (Aryenne), dont les éléments les plus purs sont les germains, à vocation à dominer le monde. Pour cela, il faut que l’Allemagne se développe et que cette race supérieur aie un espace vital. Une conquête doit donc être entreprise à l’est, pour prendre cet espace vital, les slaves seront donc les esclaves des nazis. Mais pour atteindre l’objectif, il faut préserver le peuple allemand et donc empêche qu’il soit contaminé par les races inférieurs, la lois de Nuremberg, en 1935 interdit les mariages entre Aryens et juif. Hitler défini non plus en fonction de son appartenance religieuse mais en fonction de critères raciaux implacable. Le nazisme s’incarne dans un état policier (Gestapo) fondé en 1933 par Göring, qui va fusionner avec les SS, dirigé par Heinrich Himmler. Les SS, c’est l’armée du parti, le laboratoire de l’homme nouveau, national et socialiste. Ils font régner la terreur en arrêtant les suspects et en les expédiant dans des camps de concentration.

II – L’URSS de Staline

Au XX siècle, la Russie connaît le plus grand bouleversement de son histoire, avec la révolution bolchevique de 1917 à 1924. C’est la mise en plus d’un totalitarisme soviétique. Après d’énormes efforts pour installer la révolution Lénine meurt, épuisé et se prépare sa succession, qui sera prétexte à une lutte féroce entre Trotsky et Staline. Ce dernier fera exiler l’autre avant de se débarrasser d’autres rivaux.

Deux choses à retenir sur le Stalinisme :

- La collectivisation de l’économie (tout appartient à des kolkhozes, tout est à l’état)
- La terreur de masse (Staline se fait respecter comme ça, il persécute ses ennemis, à travers des Goulags (camp de travail), les procés de moscou (1936-1938) ou encore en éliminant des officiers de l’armée rouge qui pourrait se mettre en travers de son chemin. Dans le même temps, il développe un culte impressionant de la personnalité autour du « camarade » Staline.

_________________
Quand la Justice ne peut plus rien, Jean-Pierre Mocky intervient !
avatar
W.Boy
Admin

Messages : 92
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : afrique noire

Voir le profil de l'utilisateur http://1erel1.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

ma technique pue la merde

Message  Nastasia le Sam 31 Mai - 0:36

Mdr bon, n'écoutez pas mes conseils à deux balles x) (j'ai eu 10 :s) bisous à tous
avatar
Nastasia

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2008
Age : 27
Localisation : Allennes les Marais

Voir le profil de l'utilisateur http://taziaa.blogg.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoir D'Histoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum