Les notions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les notions

Message  W.Boy le Sam 24 Mai - 12:17

Voilà, j'ai fait quelques trucs à partir de chaque séquence, juste pour dire de mieux comprendre et aussi pour avoir des arguments pour chaque séquence. je ne prétend ni à l'exhaustivité, ni à la perfection, si il y a des erreurs, corrigez-les et si il manque des choses, ajoutez-les ! Merci

L’apologue :

Genre littéraire se confondant en Occident avec la fable et se présentant à l’origine comme un récit bref. A l’origine en prose, comme avec Esope, puis en vers, comme avec Jean De La Fontaine, mettant en scène des animaux (voire des végétaux) personnifiés et doués de parole ; sur le même plan que les hommes, se substituant même à eux, leur renvoyant un miroir d’eux même. Si il est utilisé depuis le moyen age comme un instrument pédagogique privilégié, qui dissimule l’austérité d’une leçon sous une histoire plaisante, on ne saurait la réduire à cela : elle peut avoir un contenu philosophique ou même politique, qui peut à l’occasion se rapprocher du pamphlet.

Conte Philosophique :

Même si le conte philosophique garde une partie du conte merveilleux traditionnel, comme l’enchaînement de péripéties, les personnages hors du commun ou encore les endroits idylliques, ici, le conte philosophique prend un tour nettement argumentatif. Au cœur de la fiction se glisse de terribles allusions aux réalités du monde (esclavage, guerre, injustices, etc.). De fait, la fantaisie du merveilleux joue un double rôle : elle permet d’éviter la censure en masquant une remise en cause souvent violente de ces réalités, elle divertit tout en sollicitant l’esprit critique. Ce genre littéraire use souvent du registre comique, en effet, le recours systématique à l’ironie détruit l’univers en apparence idyllique.

Incipit :

Développement minimal d’un schéma narratif, par exemple pour le roman, ce sera ses premières pages, qui servent donc à exposer l’intrigue principale, les personnages, les lieux de l’action ou tout ce qui mérite d’être présenté. En lisant à travers les lignes de l’incipit il est aussi possible de déceler le registre du livre en question, afin d’annoncer ce qui nous attend (cf premières pages de Candide ou Le Rouge et Le Noir).

Romantisme :

Mouvement littéraire et artistique qui s’étend fin 18ème à début 19ème, et traverse l’europe. Il s’oppose au classicisme et prône la libre expression des sentiments. C’est l’individu qui l’emporte sur le collectif, c’est le désir d’atteindre l’individu dans ce qu’il a de plus personnel (sentiments, sensations, rêves, souvenirs). Le romantique aspire à un idéal, il ne se sent pas à ça place et cela se ressent souvent dans la littérature romantique : des personnages supérieurs, intellectuellement, à leur entourage, rejetés et incompris, proche de la nature, qui leur sert souvent de refuge à la l’Homme. Il défini aussi le « mal du siècle », c’est ne pas se sentir à sa place dans l’époque à laquelle l’on vit.

Réalisme (le registre, et non pas le mouvement) :

Le registre réaliste cherche à rendre compte du réel sans l’embellir. Il caractérise de nombreux romans du XIXe s. C’est le ton de beaucoup d’articles de la presse d’information. Il exprime une relative neutralité, sans complaisance (même les aspects déplaisants sont montrés). Pour certain roman, le réalisme relève surtout d’un esthétique littéraire qui vise à fourmiller de détails et décrire le moindre recoin d’une pièce sans aucune importance (Balzac, Le Père Goriot), pour d’autres le réalisme est plus sur le plan psychologique, politique, historique, ou encore social (Stendhal, Le Rouge Et Le Noir) mais pour les deux cas, le réalisme refuse toute idéalisation.

Roman :

Genre littéraire qui se distingue par certaines caractéristiques : sa relative longueur, la diversité de ses intrigues et des points de vue narratifs employés, la complexité psychologiques des personnages et leurs relations aussi est souvent mise en avant dans le roman.

Classicisme :

Mouvement artistique de la seconde moitié du 17ème siècle. C’est un mouvement littéraire qui se développa en France, et plus largement en Europe. Il désigne un ensemble de valeurs et de critères qui définissent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur l'idéal de perfection (Marie-Madelaine de La Fayette, Princesse de Clèves).

Baroque :

Mouvement artistique informel qui date d’une époque charnière entre le 16ème et le 17ème siècle. Il se caractérise souvent par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance et de la grandeur parfois pompeuse.
En fait, le baroque exalte de nouvelles valeurs que l’on résume souvent à l’utilisation de métaphores et d’allégorie. Les artistes recherchaient la virtuosité (cf séquence poésie) avec le réalisme, soucieux du détail.
Dans le domaine du théâtre, l’élaboration de vanités, de multiples changements d’intrigue, et une variété de circonstances (les tragédies de Shakespeare par exemple). Le théâtre baroque peut se définir, dans un premier temps, comme le négatif du théâtre classique. À l’analyse intellectuelle, le baroque préfère l’émotion, la perception, à la recherche de la vraisemblance, le baroque promeut l’illusion.

Les lumières :

Mouvement intellectuel, culturel et scientifique du 18ème siècle, aux multiples manifestations connues. Les lumières veulent sortir le peuple de l’obscurantisme de l’ignorance, à travers certains principes tels que la liberté, l’égalité, le droit au savoir, au bonheur ou encore la liberté de culte. La littérature des Lumières est souvent faite de ressorts comiques tels que l’ironie et la satire. On peut dire que les Lumières ont initiés la révolution française de 1789, à force de diffusion d’idée moderne et révolutionnaire pour l’époque.

Exemples de « Lumières » : Voltaire, d’Holbach, d’Alembert, Diderot ou encore Fontenelle.

_________________
Quand la Justice ne peut plus rien, Jean-Pierre Mocky intervient !
avatar
W.Boy
Admin

Messages : 92
Date d'inscription : 15/03/2008
Localisation : afrique noire

Voir le profil de l'utilisateur http://1erel1.meilleurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les notions

Message  BANZAïïïï ! !! ! le Mer 18 Juin - 11:22

OO mais ouiii c'est ce qu'il me manquait

Thanks pour ton boulot.


Au fait , si vous avez des veilles consoles du genre Nintendo NES ou Super nintendo dites le moi et je vous rachéte sa Wink




Señor Banditos.

BANZAïïïï ! !! !

Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2008
Age : 47
Localisation : Chez ta mére

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

yeahh

Message  Nastasia le Jeu 19 Juin - 23:27

J'ai une super nitendo et une sega mega drive dont je ne me sert plus ^^
avatar
Nastasia

Messages : 18
Date d'inscription : 17/03/2008
Age : 26
Localisation : Allennes les Marais

Voir le profil de l'utilisateur http://taziaa.blogg.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les notions

Message  BANZAïïïï ! !! ! le Lun 23 Juin - 14:04

Et elles marchent ? ta quoi comme jeux avec ? Smile

BANZAïïïï ! !! !

Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2008
Age : 47
Localisation : Chez ta mére

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les notions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum